Les chansons engagées font leurs retours

Les États-Unis, et plusieurs parties du monde sont actuellement témoins de manifestations antiracistes. Durant ces protestations, la musique joue un grand rôle.

Pour accompagner leurs marches antiracistes, les manifestants font appel à la musique et donnent de la voix pour des nouvelles chansons comme pour les classiques.

À titre d’exemple, la chanson « FTP » (Fuck The Police) du rappeur YG est considérée comme l’anthem de ceux qui protestent contre le décès controversé de George Floyd. Il y a eu aussi la sortie de nouveaux titres, dont « 2020 Riots: How Many Times » (Trey Songz) et « Sweeter » (Leon Bridges).

La plateforme Spotify a même créé une playlist « Black Lives Matter » qui inclut actuellement 66 titres, dont ceux de James Brown, Nina Simone, Childish Gambino, Beyonce et Kendrick Lamar. Certains classiques, comme « Fight the Power » de Public Enemy ou « The Revolution Will Not Be Televised » de Gil Scott Heron, refont aussi surface durant cette période.

 

Partager